Le duo de rock garage (certainement le plus prolifique de ces dix dernières années) a fait l'un de ses rares arrêts français à Rock en Seine. L'occasion d'un set assez sportif, véritable tête-à-tête musclé avec les festivaliers.

The Black KeysAvec un Dan Auerbach en première ligne, reprennant les riffs à la volée, et un Patrick Carney pilonnant sa batterie depuis l'arrière-cour, le groupe possède tous les outils pour faire plier le public parisien.


Et ce n'est pas la météo menaçante qui aurait pu faire reporter le match. Au contraire : voilà un prétexte à la réchauffe... Bingo ! Après 1h15 de tubes et au vu de la foule amassée devant la Grande Scène, tous ont a priori succombé aux échanges rageurs du groupe de l'Ohio. Car en matière de titres, Dan et Patrick ont le choix des armes.

De l’immense efficacité des morceaux d'origine aux montées au filet sur scène, les joueurs ne retiennent pas leurs coups, dans un réel ping-pong d'émotions. Egalité parfaite dans une partie à ciel ouvert... Les Black Keys repartent avec la conviction du devoir accompli et la confirmation que le vrai rock perdure. Qu'il nous survivra.

Ce duo, accompagné pour l’occasion de deux vaillants musiciens, se permet même parfois une parenthèse en tandem pour quelques morceaux étrangement plus percutants.

Le ciel pourra donc céder ! Cela n'aura désormais plus d'importance...


> Site officiel
> Playlist Deezer


 

Retour à l'accueil