« Bonsoir Biarritz ! » Pour les quelques néophytes venus par hasard ce soir au concert de Sexy Sushi, cette salutation devait sonner comme un avertissement. Il fallait entendre : « Attention les jeunes, ce concert n'est pas à prendre au premier degré. Mais couchez les enfants, quand même. » Sans ça, ils risquaient de ne pas digérer le menu concocté par Rebeka Warrior et Mitch Silver , car autant dire qu'ils servent leur concert bien chaud et sans préliminaires :


Sexy Sushi- Introduction : arrivent sur scène les deux membres sus-cités, accompagnés d'un bourreau au costume de catcheur et d'un homme cagoulé tout de noir vêtu.  Le ton est donné.
- Premier morceau : la chanteuse va directement slamer dans la foule pour finir debout sur le public, façon « stage daving ».
- Deuxième morceau : une quinzaine de festivalier(es) grimpent sur scène. Certaines n'hésitent pas à faire sauter leur t-shirt et à donner dans le « boobs bumping ».
- Troisième morceau : le bourreau, qui a fait tomber sa cape noire, massacre un sapin sur scène (oui, un sapin... ne me demandez pas d'expliquer !) et projette ce qu'il en reste dans le public.
- Quatrième morceau : c'est le moment du zouk-slow (comme son nom l'indique très bien : un mixe entre un zouk et un slow) qui se finit par une flagellation de l'homme cagoulé à « grands » coups de roses blanches.

Tout cela accompagne la musique électronique minimaliste et les paroles régressives qui font toute la saveur épicée du groupe. Nous n'en sommes qu'à quatre morceaux. Le public est survolté et en redemande. Il est resservit aussitôt avec le morceau « Sex Appeal », le tube qui a fait connaître le groupe nantais dans toute la France.

Plus le concert avance, plus le parterre de la scène de l'Industrie se remplit. Rebeka Warrior doit s'en apercevoir quand elle « demande » à la Grande Scène de « faire moins de bruit », avant d'improviser sur son morceau « Rachida » un très trash « A mort, Arctic Monkeys ! ». Et Bang !

Allez, au revoir Biarritz !

 

> Site officiel
>
MySpace



Retour à l'accueil