À la fois dj et producteur, Agoria est le meilleur garant de la qualité française en matière d'électro. Elles sont loin les années 90, où il mixait dans les rave-party de la région lyonnaise, finissant régulièrement au post. Aujourd'hui, Agoria jouit d'une respectabilité amplement méritée.

AgoriaC'est ton premier Rock en Seine, une petite appréhension ?
Je l'ai déjà fait, jouer dans des festivals qui ne se veulent pas électronique. Mais il se trouve que le public est beaucoup plus ouvert qu’on ne le croit. Il est arrivé plein de fois que je reparte avec une banane énorme. Dans un public techno, les gens ont l'habitude. Ils s'attendent à quelque chose, donc ils ont moins d'émerveillement. Ce qui est important, c'est la générosité que l'on donne sur scène, et celle du public, s'il a envie et s'il aime. Il faut cette alchimie.

Qu'est ce que FORMS, ce nouveau projet de live ?
C'est un projet multimédia d'image et de scénographie conçu avec le collectif Scale et né aux Transmusicales de Rennes en mai dernier. C'est un concept nouveau pour moi, de ne pas être totalement « à l'air libre ». Quand on est dj, on ne sait pas exactement quel disque on va jouer 10 minutes avant. Là, je sais ce que je vais jouer, dans quel ordre, même si je me réserve toujours quelques moments d'improvisation, car j'ai besoin de cet équilibre un peu précaire pour me booster.

Il y a 10 ans, tu faisais quoi ?
J'étais en train de voir le maire de Lyon pour le motiver à faire les Nuits Sonores Festival, car on a fêté également nos 10 ans cette année. Je trouve ça bien qu'il y ait une génération qui prenne le pouvoir et qui fasse ses propres événements pérennes.

Dans 10 ans, tu feras quoi ?
Quand j'avais 25 ans, mes potes me charriaient en me disant : « Bon, Seb, tu vas faire le dj encore combien de temps ? » Et moi qui répondais : « 30 ans.» Quand j'ai eu 30 ans, je me disais que, bon, j'allais peut-être faire ça jusqu'à 35 ans. Aujourd'hui, j'en ai 36 ! Hum. Carl Cox vient de fêter ses 50 ans ? Ok, ok : tant que j'aurai la santé pour faire le dj, je le ferai...

Tu a 10 ans, à qui tu tartes la gueule à la récré ?
Je tarterais bien la gueule de l'entartreur, pour qu'il m'en remette une derrière...


> Myspace



Retour à l'accueil