RoxyMusic.jpg"Choisir Roxy Music en parrainage"... Le monde à l'envers, vous ne trouvez pas ? Avec leur huits albums en seulement dix ans de carrière, la grâce instantanée du chanteur qui croone et la tenue paillette qui sied toujours aussi bien à leur teint de sexagénaires, ne serait-ce pas finalement ces quatre anglais qui nous auraient un beau jour accepté dans leur paradis fait de top-models survoltés surmontant les amplis bas-résilles ?

Des groupes de cette trempe, l'Angleterre n'en a même accouché dix, et à l'heure du jugement dernier, pas certain qu'on trouve la boite adéquate pour ranger le groupe de Bryan Ferry. Pas vraiment rock (entendre "pas de chaines de vélos pour matraquer le premier rang, pas de perfecto et un chanteur qui ne fait pas danser les bikers"), pas totalement soul, certainement pas glam et "art rock" par manque de vocabulaire, Roxy Music ne rentre que dans une seule catégorie musicale : Roxy Music.

En connaissez-vous beaucoup des groupes qui parviennent encore à remplir les stades en restant moderne trente ans après leur dernier disque studio ? Réponse : très peu. Dans le désert des come-back en déambulateur dopé à la nostalgie (eh non, nous ne tirerons pas sur l'ambulance New York Dolls), l'odyssée entreprise en 1972 par Ferry et les siens ressemble désormais à un long déroulé de tapis rouge. Intact malgré le temps qui passe et toujours digne sur scène, on ne parraine personne ici monsieur, non, on accompagne. En attendant de savoir pour qui sonne le glam, Roxy Music reste une berline de première classe.

Rendez-vous au premier rang, ce dimanche 29 août."

Retour à l'accueil