22. All Time LowDes amplis blancs sur scène, des baguettes vertes fluo pour le batteur et des lunettes jaunes pour le chanteur. Les Américains de All Time Low sont là pour faire la fête et s'amuser. Le chanteur s'adresse à son public : « What's up you sexy fuckers ! ». Le ton est donné.

Leur punk pop bon enfant fait des heureux, et les échanges avec le public sont fréquents, agrémentés de « jokes » à propos de « boobs », « pussy » et « butt ». A peine plus âgés que leur public, les gars de All Time Low ne se prennent pas au sérieux, et ça fait du bien pour commencer le festival !

Entre une averse qui a invité les parapluies à se déplier et un incident technique coupant le micro du chanteur, les chansons colorées ont vite ramené le soleil et fait bouger les têtes. Des hymnes de « djeuns » chantés en cœur par le public d’ados, des blague salaces ; tel était le programme pour All Time Low.

Si le punk rock des années 90 criait les problèmes de l'époque et le mal-être des jeunes, celui des années 2000 scande le bonheur et la LOL attitude. La tendance est à la fête et l'adolescence a des mélodies en tête.

Ils sont gentils nos ados quand même... Un peu trop gentils ?


> Site Officiel
> Myspace



 

Retour à l'accueil