Cheveu est un trio garage punk bordelais. Et dans bordelais il y a BORDEL : un signe ?

nullCheveu est venu aujourd’hui sur scène pour nous dire que le rock c'est pas du cinoche. Cheveu c'est punk, mais plus proche de la démarche de Mike Patton, leader de Faith No More, que celle d'Offspring. Oui, car comme nous le disait un ami super calé en Patton, "témoignant d'une culture musicale ultra large et de l'influence de Zappa, tout au long de sa carrière avec ses différentes formations, Patton parodie en permanence les genres et les clichés musicaux".

On ne s'étonnera alors pas de voir Olivier, le chanteur (enfin hurleur), confier à Télérama avoir repris du Faith No More étant petit. "On n'a pas d'unité musicale, c'est notre force. Seule contrainte : faire un truc qui pète !" finira-t-il par lâcher à l'hebdo culturel. On s'en rendra compte à 15h45, Scène de l'Industrie. En une demi-heure pas plus, le trio décrit par le programme de Rock en Seine comme des "expérimentateurs garage entre Jonathan Richman, Suicide et John Spencer Blues Explosion" écrasera littéralement la petite audience ramassée devant lui. Sur "Clara Venus", morceau final toute gratte et Casio noisy en avant (oui, ils n'ont ni basse ni batterie) on aura même l'impression de voir réactivé un bon vieux groupe alterno noise style Jean-Louis Costes et Métal Urbain. Aussi dérangeant que salvateur.

> Page Myspace

Retour à l'accueil