Deux frères instrumentistes, une ballade folk bosselée, une complainte rocailleuse, des ambiances éraillées entre Tom Waits et Edgar Allan Poe… La région PACA possède ici son atout le plus brumeux, lo-fi et inspiré. Sélection du Fair 2008, le combo semble parcourir la Transylvanie ou les crasseux rades portuaires à la tombée de la nuit. Interview de Niko.

Quels souvenirs conservez-vous de la soirée ?


Je crois pouvoir dire sans me tromper que l'ensemble du groupe a apprécié la soirée. Jouant dans un endroit un peu limité techniquement, nous avons très vite opté pour une option plus acoustique. C’est à dire en trio Guitare / Harmonium / Violon. Par contre, le groupe, dans son format rock et tel qu'il sera représenté à Rock en Seine, est initialement un quatuor de poly-instrumentistes.


Résultats ?


La proposition musicale, plus douce pour ce concert, a visiblement retenu l'attention du public qui s'est montré vraiment attentif aux 50 minutes de concert. Et nous les en remercions vivement... Il devait y avoir quelque chose comme 80 à 100 personnes. Par ailleurs, super accueil de Nikolaski (le régisseur, ce soir-là) qui, entre autres, n'a pas hésité à nous sortir une bouteille de bon vin blanc avant de monter sur scène...


Quelle est votre actualité ?


Malgré que nous soyons en période estivale, notre emploi du temps est plus que chargé ! Concernant nos attentes à l’arrivée du festival, nous avons beaucoup d'enthousiasme et surtout l'envie de partager une toute autre version du projet sur scène avec les gens qui seront là. Pour l’occasion, ça sera une formule plus rock et e(cl)lectrique...


28 août 2008 - Scène de l’Industrie
>
MySpace officiel

 

 


Retour à l'accueil